En bref : Facebook autorisé à poursuivre les tests de WhatsApp Pay par l'autorité de la concurrence indienne

L'autorité de la concurrence indienne (CCI) rejette l'une des deux plaintes émises à l'encontre de WhatsApp Pay en Inde. La CCI estime que le poids de WhatsApp Pay (moins d'1 % des utilisateurs de WhatsApp) est trop faible pour influencer le marché. En outre, le consentement express des utilisateurs garantit qu'ils continuent d'avoir le choix d'utiliser un autre moyen de paiement.

C'est donc une nouvelle victoire pour Facebook, qui peut désormais envisager de lancer WhatsApp Pay plus largement en Inde, à la suite de ce test, et dans d'autres pays.

En Inde, WhatsApp Pay sera notamment utilisé pour un premier cas d'usage avec l'épicerie en ligne JioMart qui permet déjà à ses clients de faire leurs courses via WhatsApp. L'intégration de la fonctionnalité de paiement permettra donc de simplifier le parcours client.

Facebook avait dû arrêter les tests de WhatsApp Pay au Brésil, suite à l'injonction de la banque centrale ; puis avait repris ses activités quelques jours plus tard, après que cette dernière ait pu analyser le fonctionnement de l'application.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus