Divido lève des fonds pour sa plate-forme « Pay later »

Divido, plate-forme anglaise de crédit à la consommation destinée aux détaillants, aux prêteurs et aux partenaires de paiement, a annoncé une levée de fonds de 15 millions de dollars en partenariat avec Mastercard et American Express. L’objectif étant pour elle de devenir le leader sur ce secteur.

Lancée en 2015 à Londres, Divido est aujourd’hui disponible auprès de 1 000 partenaires (retailers ou financiers), dont notamment Mercedes-Benz ou BNP Paribas. Elle propose du paiement en n fois gratuit en caisse, aussi bien en ligne qu’en magasin et fait l’intermédiaire entre l’acheteur, le financeur et le prestataire de services de paiement. Ses partenaires retailers annoncent une augmentation de leurs ventes (jusqu’à 20 %).  

Pour régler avec Divido, il faut sélectionner sa plate-forme « Pay-later » via le site marchand participant ; puis remplir une courte demande en ligne à l’issue de laquelle une réponse d’acceptation est donnée en temps réel. Le montant maximum accordé est de 25 000 livres sterling (environ 28 000 euros).

L’acteur est actuellement présent au Royaume-Uni, en Allemagne, en France, en Espagne, en Italie, dans les pays nordiques et aux Etats-Unis. Cette nouvelle levée de fonds, à laquelle participent entre autres Mastercard et American Express, lui permettra de poursuivre son développement mondial et de s’étendre ainsi à 10 autres pays d’ici fin 2019.

Mise en perspective : Le concept « Buy Now, Pay Later » prend de l’ampleur 

Divido se positionne en tant qu’intermédiaire et agit comme une place de marché vis-à-vis de ses partenaires prêteurs. Ceci contraste avec le positionnement d’autres acteurs tels que Klarna qui s’apparente plutôt à un prêteur. Divido compte faire évoluer ce modèle pour proposer à ses clients de mettre à leur disposition sa technologie en marque blanche, sous l’appellation « powered by Divido », un autre modèle de distribution.

En outre, la FinTech britannique a annoncé que le montant de ses demandes de crédit s’élèverait à un milliard de dollars pour l’année 2018. L’intérêt des investisseurs confirme la validité de son modèle, mais aussi l’intérêt porté par des acteurs du paiement, comme Mastercard et American Express, par des solutions qui viennent se « pluger » simplement pour offrir des facilités de paiement immédiates en caisse.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus