Deutsche Telekom se lance dans le m-parking

Deutsche Telekom se lance dans le m-parking

L’opérateur allemand Deutsche Telekom annonce un partenariat avec la ville de Bonn pour une nouvelle solution de parking : l’installation de capteurs permettra aux automobilistes de se garer et de régler leur temps de stationnement. Un moyen pour cet opérateur de se positionner sur le secteur du m-parking.

Les bornes qui seront mises en place permettront d’avertir les conducteurs en cas de disponibilité de places de parking. Elles simplifieront aussi le règlement du temps de stationnement puisqu’elles seront associées à une application mobile depuis laquelle l’usager sélectionnera la durée et paiera pour le service.

L’application Park and Joy devrait être testée en 2018 en centre-ville, puis étendue aux parkings sur plusieurs niveaux et privés d’ici fin 2019. A terme, des liens avec les réseaux locaux de transports sont également prévus.

Cette solution a pour but de décongestionner le trafic urbain en réduisant le temps requis pour identifier des places de stationnement.

Notre analyse - Les opérateurs, acteurs par définition de la mobilité

Le secteur du stationnement compte depuis longtemps parmi les pistes de diversification des opérateurs, qui s’étaient notamment intéressés à des services basés sur l’envoi et la réception de SMS. A titre d’exemple, en 2013, l’Association Française du Multimédia Mobile avait généralisé son service de paiement de stationnement auprès des collectivités.

Pour ces acteurs, il s’agit de s’approprier divers métiers liés à la mobilité et susceptibles de générer des revenus additionnels. Dans le cas de Deutsche Telekom, on peut imaginer que ce service puisse à terme s’appuyer sur un report des frais de stationnement sur la facture de l’opérateur.

Les initiatives autour de ce marché se sont multipliées, à l’initiative de certaines start-up notamment. En Suède, EasyPark propose par exemple Find & Pay, un service de localisation et de paiement visant aussi à simplifier le stationnement en ville. Dans ce cas, à défaut de disposer de bornes communicantes, des calculs de probabilités entrent en jeu.

Voir aussi : http://connectedcar.telekom-dienste.de/en/Mobility/Smart-Parking

En vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=EE-3k52lhPE&feature=youtu.be

Actualitées liées

  • Mobilité
  • Paiement
  • 01.10.2012

M-parking : micro-paiement par SMS pour Q-Park

A Saint-Mandé, Q-Park présente SMS4Parking, dispositif de paiement de stationnement par SMS, qui a pu voir le jour grâce à son partenariat avec l’intégrateur Cell2Park et l’AFMM (Association Française du Multimédia Mobile).
  • Mobilité
  • Paiement
  • 04.06.2018

BMW ParkNow fait ses débuts à Paris

A l’occasion de l’entrée en vigueur de la réforme du stationnement payant sur voirie, prévue par la loi MAPTAM, le groupe BMW a annoncé le lancement du service ParkNow à Paris. Un nouveau concurrent de PayByPhone arrive sur le marché du paiement déma...
  • Mobilité
  • Paiement
  • 29.01.2018

Mastercard et Here travaillent sur le paiement embarqué

Here Technologies et Mastercard ont annoncé depuis le CES de Las Vegas une extension de leur partenariat ; il vise à développer des services connectés au profit des personnes en situation de mobilité. L’objectif de ce nouveau rapprochement étant d’im...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus