Crédit Mutuel Arkéa se paie une nouvelle FinTech

Crédit Mutuel Arkéa se paie une nouvelle FinTech

C’est au tour de Pumpkin de tomber dans l’escarcelle du Crédit Mutuel Arkéa. La banque historique ne semble pas avoir calmé son appétit pour les acteurs innovants et poursuit ses efforts pour devenir une référence en la matière.

Le Crédit Mutuel Arkéa vient d’annoncer son acquisition de la solution de paiement communautaire Pumpkin. Prenant la forme d’une application mobile, Pumpkin propose un service de transferts d’argent entre proches. Ses ambitions, à terme, sont de proposer une offre bancaire complète (cartes, RIB, PFM, etc.). Par cette acquisition, Crédit Mutuel Arkéa compte contribuer au lancement d'un néo-banque mobile.

Pumpkin défend une approche communautaire permettant à ses utilisateurs de partager leurs commentaires sur leurs opérations. 250 000 personnes partagent aujourd’hui ces informations, un chiffre que Pumpkin compte doubler tous les six mois.

Crédit Mutuel Arkéa détient désormais 80 % du capital de Pumpkin. En parallèle, la banque va investir 15 millions d’euros sur trois ans, pour lancer une néo-banque mobile dédiée aux jeunes âgés de 16 à 28 ans ; l'offre pourrait être révélée dès la fin de l’année 2017. Elle incluera les services des autres FinTech rachetées par la banque, notamment Fluo pour l'assurance, ou encore l'agrégateur de comptes Linxo.

Notre analyse : Un autre pas, de nouvelles ambitions

Bankable, Wecover, Fluo, Masuccession.fr, Grisbee. La liste non exhaustive des FinTech ayant reçu le soutien ou les investissements de Crédit Mutuel Arkéa ne cesse de s’allonger.

La banque confirme aujourd’hui son intérêt pour le lancement d’une banque mobile en choisissant, une nouvelle fois, l’option du rachat pour se positionner. Les ambitions du Crédit Mutuel Arkéa prennent par ailleurs des dimensions européennes avec Pumpkin.

Crédit Mutuel Arkéa ne se limite néanmoins pas au rachat de FinTech pour soutenir l’innovation sur le marché financier, la banque a aussi fait le choix de lancer sa FinTech maison, Max, en mai dernier. L'assistant virtuel Max sera d'ailleurs mis à contribution dans le lancement à venir de cette néo-banque dédiée aux jeunes.

 

Actualitées liées

  • Paiement
  • Stratégie d'acteur
  • 21.03.2018

Lydia se lance dans l’agrégation

La start-up française au million d’utilisateurs continue d’étoffer sa gamme de solutions, comme le démontrent ses deux dernières annonces. La première concerne l’évolution de son application bancaire pour devenir une offre qu’elle qualifie de « métab...
  • Cartes de paiement
  • Paiement
  • 15.12.2017

Une carte de paiement « agrégatrice » pour Max

L’assistant digital Max, conçu par Crédit Mutuel Arkéa, fait évoluer ses offres en y ajoutant une carte de paiement. La banque y intègre une innovation technologique qui rappelle la britannique Curve, avec la possibilité de lier la carte à plusieurs...
  • Paiement
  • 21.05.2018

Revolut lance le paiement de proximité

La première licorne des néo-banques en Europe ne cesse de croître. Après avoir lancé un service d’épargne de projet multidevises le mois dernier, la start-up britannique décide d’étendre son offre de paiement Peer-to-Peer. Revolut a lancé pour cela u...
  • Innovation
  • Stratégie d'acteur
  • 14.11.2017

Retour d’expérience : Orange Bank démarre fort

A peine 10 jours après son lancement, Orange Bank fait déjà l’objet de la publication de premiers chiffres et d’un premier retour d’expérience positif. L’offre bancaire alternative du groupe télécom est parvenue à convaincre 30000 clients et envisage...
  • Paiement
  • Stratégie d'acteur
  • 18.05.2018

PayPal s’offre les services de la FinTech iZettle

Le géant californien du paiement consolide sa position privilégiée auprès des petits commerçants. PayPal vient en effet d’annoncer l’acquisition de la start-up suédoise iZettle pour un montant de 2,2 milliards de dollars. De quoi développer ses systè...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus