Crédit Agricole e-immobilier cartonne

Il y a deux ans, Crédit Agricole mettait en place une plateforme de recrutement de nouveaux clients, baptisée e-immobilier. Elle propose des simulateurs et des guides d’achat. Depuis, le bilan du dispositif est très positif, la simulation booste en effet les contractualisations.

350 000 demandes de simulations ont été réalisées depuis le lancement d’e-immobilier. Crédit Agricole précise que ce résultat est tout à fait conforme aux attentes du groupe et qu’il est par ailleurs en constante augmentation.

e-immobilier est considéré par le groupe comme un outil complémentaire à son approche multicanal des besoins de ses clients et prospects. Après la simulation de crédit, les prospects sont donc recontactés par un conseiller par téléphone.

Crédit Agricole intègre le lancement et le développement de cette plateforme dans le cadre de sa stratégie globale en matière de multicanal.

Notre analyse : Accompagner le client, en ligne ou en agence

Crédit Agricole rapproche son concept e-immobilier de celui du click-to-store propre au commerce cross-canal. La banque s’appuie sur cette tendance et sur les chiffres concernant les nouvelles habitudes des Français en termes d’immobilier : un tiers des internautes vont sur Internet pour s’informer sur leur projet d’achat.

A ce titre, Crédit Agricole présente e-immobilier comme une plate-forme s’intégrant en amont des visites des futurs acheteurs sur les sites spécialisés tels que SeLoger.com ou Le Bon Coin.

Crédit Agricole se dote de plus d’un outil de lutte contre la concurrence. e-immobilier lui permet de faire la lumière sur ses offres mais aussi de se positionner face à d’autres comparateurs lancés par Groupama en 2011 par exemple, et incluant le PTZ.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus