Chime améliore le scoring des Millennials avec Pinch

Chime améliore le scoring des Millennials avec Pinch
Chime améliore le scoring des Millennials avec Pinch

Grâce à sa récente levée de fonds, Chime a annoncé consacrer une partie de ces fonds au rachat du service d’amélioration de scoring de la start-up américaine Pinch, baptisé « PinchRent ». L’objectif pour ces deux acteurs est de développer conjointement une future offre de crédit basée sur cette expertise.

Créée en 2016, Pinch est connue pour faciliter la création de l’historique de crédit de ses utilisateurs – notamment les Millennials – en déclarant pour eux le paiement mensuel de leur loyer aux bureaux de crédit. Le but est d’améliorer progressivement leur score, en se basant sur le fait que le paiement d’un loyer est similaire à celui d’une mensualité de crédit et donc un gage de confiance pour le futur emprunteur.

Grâce à l’expertise de Pinch qui a désormais fermé son service, l’objectif de Chime est de contribuer aux besoins de crédit de cette cible (qui représente 90 % de sa base d’utilisateurs) en lançant une nouvelle offre destinée à améliorer leur historique de crédit. Pinch enregistrait, en effet, une amélioration de leur note de 10 à 100 points selon les profils, une amélioration qui concernait plus de 80 % des emprunteurs.

Ce nouvel investissement semble être en cohérence avec la volonté d’expansion de Chime vers le crédit puis l’investissement ; puisque, jusqu’à présent, l’acteur se définissait comme une banque mobile dont l’offre se limitait à un compte courant et des outils de PFM.

Mise en perspective : Chime, un acteur en plein essor sur le marché du crédit

Chime fait partie de ces banques mobiles américaines qui se concentrent tout particulièrement sur le marché des Millennials et contribuent à répondre à leurs difficultés en matière de crédit. En effet,  l’acteur surfe sur la défiance à l’égard des banques que cette cible a développée depuis la crise de 2008 ; les jeunes sont aussi fortement touchés par l’endettement (via les prêts étudiants), d’où leur volonté de privilégier les cartes de débit classiques et leur impossibilité à développer un bon score de crédit.

Ainsi, grâce à leur nouveau projet, Chime et Pinch entendent faciliter la constitution de cet historique en procédant à une meilleure évaluation des risques. Et, c’est en se concentrant sur le paiement des loyers que ces acteurs ont bâti leur solution. Notons que CreditLadder s’est également lancé sur cette voie au Royaume-Uni et a conquis Starling Bank, Metro Bank et l’agrégateur Bud. 

Depuis sa levée de fonds, Chime multiplie les succès : elle déclare détenir près de 2 millions de comptes bancaires sur sa plateforme et ouvrir plus de 150 000 comptes par mois. Aussi, la FinTech escompte traiter un volume total de transactions de 10 milliards de dollars d’ici la fin de l’année.

Actualitées liées

  • Crédit
  • Innovation
  • Stratégie d'acteur
  • 23.08.2018

Credit Karma se lance dans le crédit hypothécaire

L’américain Credit Karma a annoncé avoir acquis la plateforme de prêts hypothécaires, Approved. Cette initiative vise à moderniser ce type de crédits et dématérialiser le processus pour les 80 millions de membres que compte Credit Karma. Une extensio...
  • Crédit
  • Innovation
  • 26.11.2018

CreditLadder change de statut et propose le paiement

La FinTech britannique CreditLadder change de statut : elle permet désormais d’initier des paiements pour le compte de tiers, mais également de fournir des informations financières agrégées. Cette approbation de la Financial Conduct Authority (FCA) p...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus