Carte biométrique : Mastercard se passe des agences

Carte biométrique : Mastercard se passe des agences

Les progrès technologiques font du paiement biométrique une réalité. Dans le cadre de sa nouvelle feuille de route destinée à aider les banques, les détaillants et les partenaires à accroître la sécurité des paiements, Mastercard a dévoilé un nouveau dispositif d’enregistrement de l’empreinte digitale à distance. Le géant des cartes bancaires entend généraliser la biométrie tout en préservant la simplicité de l’expérience utilisateur.

Développée en collaboration avec le spécialiste des cartes à puce biométriques IDEX, la nouvelle solution devrait permettre aux détenteurs de la nouvelle génération des cartes bancaires biométriques de Mastercard d’accéder au système d’authentification biométrique depuis chez eux ; plus besoin de se déplacer en agence.

Pour ce faire le réseau Mastercard a développé un étui alimenté par une batterie afin de permettre au titulaire d’enregistrer son empreinte sur la carte biométrique (à contact ou sans contact). L’empreinte est alors convertie en un modèle numérique chiffré qui est stocké sur la carte pour ensuite être reconnu lors des transactions commerciales.

Le géant de la carte cherche à accroître la popularité de la prochaine génération de ses cartes biométriques en misant sur la praticité. Celles-ci devraient être généralisées dès 2019 dans le but de supplanter le code confidentiel.

Mise en perspective – La biométrie se popularise 

Le cabinet d’analyse et de prospective Juniper Research estime que d’ici 2021 la biométrie sera utilisée pour plus de 18 milliards de transactions. Cependant la diffusion de l’authentification biométrique se heurte quand même à certains obstacles dont le coût et la complexité de l’enrôlement. Partant de ce constant, Mastercard a conçu un nouveau dispositif d’enrôlement à distance, levant le frein de la nécessité de passer en agence avant de pouvoir utiliser sa carte.

Mastercard faisait office de pionner en matière de carte bancaire dotée d’un système de paiement biométrique, avec un lancement officiel au printemps 2017. La simplification du processus d’enregistrement permettra ainsi d’accélérer l’adoption de la biométrie par les consommateurs mais également par les émetteurs. Ces derniers n’auront pas à mettre en place une infrastructure supplémentaire dédiée à la récupération des empreintes numériques. Le marché de la biométrie devient extrêmement concurrentiel et Mastercard compte bien tirer son épingle du jeu avec un déploiement généralisé en vue en 2019.

Actualitées liées

  • Cartes de paiement
  • Paiement
  • 22.10.2018

La carte biométrique testée chez Société Générale

Demain, il n’y aura peut-être plus besoin de code PIN pour sécuriser les transactions sans contact supérieures à 30 euros pour les clients de Société Générale. La banque a en effet annoncé qu’elle testait en interne une nouvelle génération de cartes...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus