Bpifrance accélère sa transformation numérique

Bpifrance accélère sa transformation numérique

Moteur institutionnel de l’innovation des entreprises françaises, Bpifrance s’engage aujourd’hui dans une transformation plus profonde de son propre modèle. Le groupe ne veut plus seulement soutenir l’innovation mais y prendre part dans une démarche la plus ouverte possible. Cela se traduit par de nombreux partenariats et expérimentations, autour de l’open-banking et de la digitalisation.

Bpifrance vient d’annoncer officiellement le lancement d’un vaste chantier de digitalisation de ses services, depuis la dématérialisation des contrats, jusqu’à la signature électronique (avec YouSign), en passant par l’intégration des offres de nombreux partenaires et la création d’API.

Parmi les efforts déjà entamés, Bpifrance met en avant son partenariat avec Younited Credit pour gérer ses prêts aux entreprises ; une initiative qui représente d’ailleurs un virage stratégique pour Younited Credit qui, jusque-là, se limitait au crédit à la consommation. L’objectif affiché de Bpifrance est de travailler, avec son partenaire, à la consolidation d’une offre de « Credit as a Service », fournie en marque blanche par Younited Credit qui a déjà expérimenté ce modèle innovant.

Le groupe a aussi signé des partenariats avec Bankin’ et Saagie pour agréger les comptes bancaires de ses entreprises clientes et favoriser ainsi une démarche d’Open-banking. Bpifrance se dote par ailleurs d’un CRM transverse à ses métiers, « Bpifrance Family », afin de fluidifier les échanges au maximum et d’améliorer l’accompagnement des ses clients. Des technologies d’IA seront pour finir employées afin de développer un modèle prédictif d’anticipation des besoins clients.

Notre analyse - Une mutation rendue nécessaire par son environnement

Bpifrance finance de nombreux projets d’entreprises innovantes depuis son lancement. Historiquement, le groupe a ouvert par exemple un laboratoire d’idées à destination des entreprises en 2014, avant de structurer plus particulièrement son soutien aux start-up françaises en 2015 et de présenter un Hub visant à mettre en relation les différents acteurs de l’écosystème de l’innovation.

Mais la banque ne se contente plus aujourd’hui de ce rôle de moteur. Elle veut désormais se doter d’outils numériques toujours plus poussés pour mieux travailler avec les FinTech et autres start-up qu’elle finance. A ce titre, elle se voit davantage comme une place de marché agrégeant tous les services financiers dont ses entreprises partenaires peuvent avoir besoin. D’où la nécessité de moderniser ses processus et de mettre en place une infrastructure d’open-banking pour optimiser ces collaborations.

Crédits photos : Bpifrance

Actualitées liées

  • Crédit
  • Innovation
  • 02.08.2018

CashE fournit des crédits sur des critères sociaux

La plateforme indienne de prêt en ligne CashE a annoncé le lancement du premier système de notation de crédit alternatif du pays, le « Social Loan Quotient » (SLQ), lequel se base sur le comportement social. Celui-ci s’adresse notamment aux Millennia...
  • Crédit
  • Innovation
  • 13.11.2017

Quickbooks Capital se lance dans le crédit aux PME

Le fournisseur de logiciels et services pour la gestion des petites entreprises Intuit vient de dévoiler son premier produit de prêt, accessible depuis son logiciel de comptabilité. S’appuyant sur la technologie d’intelligence artificielle et sur les...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus