BPCE investit dans Meniga

LES FAITS

  • FinTech islandaise à l’origine de services numériques bancaires et d’une plate-forme d’open-banking, Meniga vient de lever 8,5 M€ auprès de BPCE, Grupo Credito Agricola et UniCredit.
  • D’autres investisseurs institutionnels ont aussi participé à ce tour de table, tels que Velocity Capital, Industrifonden et Frumtak Ventures.

 

  • Meniga propose une plate-forme de solutions bancaires numériques visant à permettre à ses clients, banques et FinTech, d’exploiter au mieux les données transactionnelles de leurs propres clients et d’innover sur les canaux en ligne et mobile.
  • Parmi les services développés par Meniga :
    • l’agrégation de comptes,
    • des solutions personnalisées de gestion des finances personnelles pour les particuliers et les professionnels,
    • du cash-back,
    • des outils de calcul de l’empreinte carbone liée aux transactions.

ENJEUX

  • Faire face à la demande et innover : Meniga s’est imposée dans le paysage financier européen comme un pionnier de la gestion de la relation client prédictive. Elle profitera de ces nouveaux investissements pour recruter et renforcer ses équipes de ventes et de services. Cette levée de fonds lui permettra aussi de financer ses efforts en matière de R&D.
  • Booster ses compétences en matière d’open-banking. BPCE est l’un des principaux clients de Meniga, depuis quelques années. Cet investissement permet à la banque de muscler ses capacités en matière de personnalisation d’offres et de se doter d’une infrastructure d’open-banking pour faciliter l’implémentation de services complémentaires d’acteurs tiers auprès de ses clients.
  • Ces ambitions étaient déjà présentes chez BPCE depuis plusieurs années, notamment après le rachat de la FinTech allemande fidor. Pourtant, cette opération s’est avérée être un échec, d’où le choix du groupe bancaire de mettre en place une autre stratégie que celle du lancement d’une néo-banque en propre.

MISE EN PERSPECTIVE

  • En tant que plate-forme d’open-banking, Meniga mise beaucoup sur ses partenariats avec les acteurs bancaires. Elle a ainsi contribué au lancement de l’application mobile moey! de la banque portugaise Credito Agricola.
  • Tout récemment, elle a aussi passé un partenariat d’ampleur avec Worldline qui vise également à enrichir les offres du PSP autour de l’analyse des données transactionnelles.

CHIFFRES-CLES

  • Plus de 90 M d’utilisateurs finaux, clients bancaires
  • 30 pays couverts
  • Des bureaux dans 7 pays (Espagne, Singapour, Londres, Islande, Suède, Finlande et Pologne)

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus