BNP Paribas investit dans un robo-advisor

BNP Paribas Asset Management vient d’officialiser sa prise de participation dans une start-up de la FinTech à l’origine d’un robo-advisor. Cet outil technologique devrait faciliter la digitalisation des services de la banque, traçant les contours de l’avenir de la finance.

La prise de participation de BNP Paribas dans Gambit doit permettre à la banque d’intégrer le robo-advisor de la start-up au sein des offres de sa banque de détail et de sa banque privée. Gambit table pour sa part sur cet investissement pour développer encore son offre.

Gambit conserve son indépendance mais devient le partenaire privilégié de BNP Paribas dans l’automatisation de la gestion de la relation client de la banque et de la gestion des portefeuilles et placements.

Cette prise de participation correspond, pour BNP Paribas, à son plan 2020 visant à innover et dématérialiser ses solutions d’investissement.

Analyse : Un intérêt et des objectifs concrétisés

BNP Paribas s’intéresse de longue date à la start-up belge Gambit. Déjà en juin 2016, la banque française sacrait Gambit dans le cadre de la seconde édition du BNP Paribas International Hackathon.

Cette initiative n’est par ailleurs pas une première au sein du groupe, puisque BNP Paribas Wealth Management présentait déjà un outil mobile de recommandation d’investissement en mars dernier.

La folie des robo-advisors

BNP Paribas s’engage à atteindre certains objectifs en matière d’automatisation. Mais elle n’est pas la seule banque à s’engager aujourd’hui dans cette voie, HSBC en fait d’ailleurs doublement figure d’exemple sur les thèmes de l’épargne et de la lutte contre le blanchiment.

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus