Bits : le VTC by Audi

LES FAITS

  • Le constructeur automobile allemand Audi teste actuellement un nouveau service de véhicule avec chauffeur dans le sud de l’Allemagne.
  • Baptisé Bits, le concept d’Audi s’appuie sur un partenariat signé entre Audi Business Innovation et le service de gestion de flotte Fleetonomy. Cette start-up israélienne met à la disposition d’Audi son service en marque blanche.
  • Il repose sur une application mobile et sur une plate-forme de traitement des données (nécessité de maintenance des véhicules et disponibilité) et de gestion de flotte.
  • Expérience client : Bits permet à ses utilisateurs de commander des chauffeurs pour réaliser des trajets professionnels.
  • Véhicules concernés : thermiques et électriques.
  • Les utilisateurs sont invités à choisir leur motorisation en fonction de leur trajet (court ou long) ou de leur itinéraire (en fonction des localisations de stations de rechargement électrique et du temps de recharge des véhicules).
  • Audi et Fleetonomy font état d’un premier test mené en octobre avec des résultats concluants.

 

ENJEUX

  • Une flotte mixte pour répondre à tous les besoins : les utilisateurs se verront proposer des véhicules électriques, à l’autonomie limitée, s’ils souhaitent réaliser des trajets courts par exemple. Ils disposeront d’un véhicule thermique pour réaliser des trajets de longue distance ou sur des axes mal desservis en matière de stations de rechargement électrique.
  • Contourner les problématiques infrastructurelles : en attendant que les réseaux de rechargement électrique soient démocratisés, Audi apporte une réponse adaptée aux utilisateurs de son service de mobilité.

 

MISE EN PERSPECTIVE

  • A l’heure de la multiplication des services de mobilité, les constructeurs ont une carte à jouer. Tous se sont lancés dans la bataille, mais Audi se distingue en prenant en compte les freins actuels au déploiement des véhicules électriques. Le constructeur parie sur la transparence pour intégrer cette motorisation et ses problématiques actuelles tout en satisfaisant ses clients sans nuire à leur expérience.
  • Audi fait aussi le choix du VTC dans une démarche opportuniste alors que le géant mondial du VTC, Uber, connait de nombreuses déconvenues.

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus