BBVA acquiert la néo-banque brésilienne Neon

La société de capital-investissement indépendante de BBVA, Propel Venture Partners, a réalisé son premier investissement au Brésil dans la néo-banque Neon. Cette opération, estimée à 22 millions de dollars, permettrait à la jeune pousse de s’agrandir, de développer ses produits (notamment auprès des entreprises) et d’investir dans la technologie et l’innovation.

Créée en 2016, la néo-banque 100 % mobile propose d’ouvrir un compte bancaire directement depuis son smartphone et ce, en faisant appel à la reconnaissance faciale. Le processus de souscription est d’autant plus sécurisé que chaque utilisateur doit fournir son numéro de CPF (registre national d’identification des personnes physiques) et réaliser un dépôt initial de 100 réaux brésiliens pour obtenir sa carte Visa.

Par ailleurs depuis le mois de mars, il propose une carte de crédit qu’il veut simple et sans frais annuels, montrant ainsi une réelle volonté de transparence, d’expansion et d’optimisation de son offre. La carte est virtuelle pour les achats en ligne et présente un taux de 4 % pour les achats effectués à l’international.

Neon se montre ambitieux puisqu’il envisage de développer ses services et ses options d’investissement au cours des prochains mois, mais aussi par la volonté d’atteindre un million de clients d’ici la fin de l’année, il en compte près de 600 000 aujourd’hui.

Mise en perspective : Le marché encore instable des FinTech au Brésil 

A travers ses services, la néo-banque a tenté de se différencier grâce à sa rapidité et l’expérience numérique qu’elle offre aux clients dans la gestion de leurs finances personnelles. De plus, elle s’ajoute à la liste des divers financements du groupe BBVA dans le monde (Atom Bank au Royaume-Uni, Simple aux Etats-Unis, Holvi en Finlande).

Quelques jours après sa levée de fonds, les activités de Neon ont été suspendues par la Banque Centrale Brésilienne et ce, pour des raisons de « violations graves des normes légales et réglementaires » et une « situation financière compromise ». Toutefois, c’est la société Neon Payments (Neon Pagamentos) qui a réussi à conclure un nouveau partenariat avec deux des banques les plus importantes du pays : Banco Votorantim et Banco do Brasil. Elle sera ainsi en mesure de réactiver partiellement l’ensemble de ses activités et débloquer notamment les comptes des clients.

Cependant, cet épisode montre encore la fragilité et le perpétuel changement du monde de la FinTech mobile au Brésil, malgré le fait qu’il soit extrêmement porteur. Neon devra désormais regagner la confiance de ses clients même s’il s’est déjà attelé à la tâche en retrouvant rapidement un nouveau partenaire financier.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus