Bankin’ lève 20 M€ pour accentuer encore son virage vers le coaching financier

LES FAITS

  • La FinTech parisienne Bankin’ vient d’annoncer une levée de fonds de 20 millions d’euros.  
  • Si l’information n’a pas été confirmée, tout semble indiquer que le financement fait suite à l’entrée de Casino au capital de la FinTech. En janvier, des rumeurs faisait en effet état d’un possible rachat de Bankin’, suite à une prise de participation minoritaire du distributeur.
  • Objet de cette levée de fonds : 
    • Faire évoluer son offre vers un modèle hybride de coach budgétaire alliant algorithmes intelligents et conseil humain (via un chat).
    • Développer son activité BtoB autour de la marque Bridge.
    • Recruter une vingtaine de collaborateurs.
    • Prospecter pour gonfler son portefeuille clients.
  • Deux nouvelles fonctionnalités ont par ailleurs été lancées au sein de l’application à cette occasion :
    • « Mes opportunités » : basée sur les algorithmes de personnalisation mis en avant par Bankin’, elle permet de déceler les meilleures opportunités financières en fonction de chaque situation. Elle permet ainsi de suggérer des changements comme une renégociation de prêt immobilier ou la constitution d’une épargne de précaution.
    • « Ma Progression », qui fait évoluer le service de PFM de l’application vers une expérience plus ludique.
  • L’initiation de virement sera quant à elle lancée courant 2019.

 

CHIFFRES-CLES

  • 2011 : Création de Bankin’
  • 28,4 M€ : montant total des levées de fonds depuis sa création
  • 2,8 M d’utilisateurs
  • Objectif : 10 M d’utilisateurs d’ici 3 ans

BRIDGE

  • 350 banques connectées dans 4 pays
  • Soit 95 % du réseau bancaire en France, 85 % en Espagne et au Royaume-Uni et 65 % en Allemagne
  • Références : Sage, Milleis Banque, Cegid

 

ENJEUX

  • Conforter sa position sur le marché français et européen : avec cette levée de fonds, Bankin’ s’impose comme un acteur incontournable sur le marché des coachs financiers, un statut qu’elle avait déjà conquis en France avec plus de 2 millions d’utilisateurs. Son ambition est désormais de confirmer cette position en Europe, en devenant un point d’entrée de l’open-banking pour les acteurs financiers, à l’image de ce qu’a réalisé le suédois Tink en Europe du Nord.
  • Devenir un outil financier global : Epargne, Crédits, Assurances et services bancaires du quotidien sont autant de services pour lesquels Bankin’ s’engage aujourd’hui à conseiller les utilisateurs, en leur proposant de rénégocier leur prêt immobilier, de souscrire une nouvelle assurance ou une autre épargne, en fonction de la conjoncture, de leur situation personnelle et de son évolution.
  • S’imposer comme un conseiller et non comme un agrégateur : 80 % des utilisateurs de Bankin’ ne connectent qu’un compte à l’application de gestion. Bankin’ part de ce constat pour modifier sa stratégie grâce à cette levée de fonds. Au-delà de l’agrégation de comptes, le service entend aujourd’hui se positionner comme un coach, cherchant à se rendre plus indispensable pour encourager l’utilisation quotidienne de son application.

 

MISE EN PERSPECTIVE

  • Bankin’ continue de proposer ses services gratuitement aux particuliers, son modèle économique reposant sur son statut d’apporteur d’affaires et sur la licence de sa solution BtoB. Son objectif est d’ailleurs de multiplier par 3 le chiffre d’affaires de Bridge, dont la part reste minoritaire dans son modèle.
  • Par la suite, au-delà des services financiers, Bankin’ entend diversifier son offre en devenant un conseiller pour les dépenses télécoms, énergétiques ou même liées à l’assurance automobile.
  • La FinTech précise néanmoins que son angle d’attaque sera celui des services du quotidien, mais ne se rapprochera pas de la gestion de patrimoine.

Vidéo : https://youtu.be/7-a-HYT7A5Y

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus