AXA s’occupe de la protection des conducteurs Uber

Le groupe d’assurance AXA vient d’annoncer la signature d’un accord de partenariat avec Uber, le spécialiste du VTC. Les travailleurs indépendants utilisant la technologie Uber en France seront les bénéficiaires de cette offre visant à mieux assurer leurs droits.

Par ce partenariat, AXA protègera les travailleurs indépendants en cas d'accident et d’incapacité, prenant en charge les coûts de leurs soins.

L’assureur indemnisera aussi les ayants droit des conducteurs en cas de décès.

Cette nouvelle couverture sera proposée par Uber à ses conducteurs gratuitement. Elle sera mise en application dès l’automne ; les modalités associées seront alors précisées.

Analyse : Uber en moteur de l’innovation

Quelles que soient les récriminations suscitées par le modèle d’Uber, l’entreprise et sa technologie participent indéniablement à l’essor d’une nouvelle mobilité. Mais pas seulement. La réussite du service porte les ambitions de nombreux assureurs engagés eux aussi dans le renouvellement de leurs offres.

Ainsi, dès 2015, Metromile, spécialiste des services dédiés aux conducteurs, s’associait avec le géant du VTC pour faire évoluer l’assurance automobile. Plus tard, la même année, c’est le groupe Allianz qui s’engageait en faveur de la protection des chauffeurs privés Uber.

Les assureurs au secours de la RSE

Aujourd’hui, c’est au tour d’AXA de défendre un nouveau modèle d’assurance avec Uber. Pour le géant du VTC, il s’agit de se mettre en conformité avec la Loi Travail et son décret du 4 mai 2017 établissant la responsabilité sociale des plates-formes de mise en relation (type Uber).

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus