Avec PopUp, Belfius met l’accent sur les services non financiers

Avec PopUp, Belfius met l’accent sur les services non financiers

LES FAITS

  • La banque belge Belfius vient de dévoiler une offre de services non bancaires dans son application mobile.
  •  Belfius PopUp propose d’emblée un nouveau service : le plein sans carte. Mis en œuvre en partenariat avec la start-up CarPay-Diem, il permet aux clients de la banque de faire le plein d’essence dans les stations Lukoil belges et luxembourgeoises et de payer depuis leur application mobile.
  • Parcours client :

  • Les autres services prévus
    • En février, lancement d’une billetterie pour les évènements de hockey belges
    • Achat et gestion des titres de services émis par Sodexo
    • Achat et stockage de tickets de bus et de métro (De Lijn) et de billets de train (SNCB)
    • A terme, la banque envisage de s’étendre aux secteurs de la mobilité, des transports publics, des loisirs, des services publics et de la santé.

ENJEUX

  • Ouvrir de nouvelles sources de revenus : c’était également l’objectif du lancement de la plate-forme Jaimy qui met en relation des propriétaires et des réparateurs et permet à la banque de prélever une commission sur chaque mise en relation. Elle ouvre également des opportunités de cross-selling à travers la vente de services financiers dans l’univers de la maison par exemple.
  • Consolider son positionnement de banque « mobile first » et créer une véritable plate-forme digitale. Sur le marché belge, Belfius (qui est une banque d’Etat née du démantèlement de Dexia) se distingue de ses concurrents par son intégration native du mobile. En même temps que PopUp, elle vient d’ailleurs d’annoncer le lancement d’un robo-advisor, Belfius Track, accessible via mobile.
  • Belfius veut ainsi capitaliser sur le succès de son application mobile (1,2 million d’utilisateurs, pour un nombre moyen de connexions par utilisateur supérieur à une par jour) pour constituer un écosystème digital, sur le modèle des agrégateurs de services financiers ou des messageries instantanées type WhatsApp.

MISE EN PERSPECTIVE

  • La diversification au-delà des métiers bancaires est le grand chantier des banques belges en ce moment. KBC fait notamment partie des acteurs qui s’y sont déjà lancés depuis plusieurs années, d’abord avec le lancement d’une plate-forme de services à la personne (Happy@Home), puis par l’intégration de services non bancaires avec parking 4411 et l’émetteur de cartes restaurant Monizze.

Actualitées liées

  • Innovation
  • Canaux de distribution - Mobile
  • 20.11.2019

KBC Mobile devient une plate-forme ouverte aux non-clients

LES FAITS KBC Bank est une pionnière dans le développement de services extra-bancaires sur ses différentes plates-formes. Ainsi, dès 2014, elle a lancé la plate-forme « Toujours faire mieux », destinée à permettre aux entrepreneurs de discuter...
  • Mobilité
  • 25.09.2020

La mobilité douce gagne (lentement) du terrain

LES FAITS A l'occasion de la semaine de la mobilité, Zenride, entreprise spécialisée dans la location de vélos de fonction, a présenté les résultats de son baromètre de la mobilité douce. Les trajets domicile/travail des Français sont au coeur...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus