Arkéa marque son intérêt pour le reverse factoring

Arkéa marque son intérêt pour le reverse factoring

LES FAITS

  • Le groupe bancaire Arkéa vient de réaliser une prise de participation au capital d’une Fintech spécialisée dans le conseil en investissements financiers, Pytheas Capital Advisors.
  • Arkéa s’intéresse en particulier à son offre de reverse factoring (affacturage inversé) permettant aux entreprises de réduire leurs délais de paiement auprès de leurs fournisseurs et, ainsi, de mieux fidéliser ces derniers.
  • La solution permet en effet à des entreprises de proposer à leurs fournisseurs de faire financer leurs créances par une société d’affacturage. A l’inverse des offres d’affacturage traditionnelles, qui voient les fournisseurs céder leurs créances clients à des sociétés externes, le reverse factoring s’effectue à l’initiative de l’entreprise, qui garantit ainsi à ses fournisseurs un paiement plus rapide.
  • Le montant de l’investissement d’Arkéa n’a pas été communiqué mais le groupe indique qu’il reste minoritaire au capital de Pytheas.

 

ENJEUX

  • Augmenter sa puissance de frappe : pour Pytheas Capital Advisors, cet investissement est un levier pour déployer ses activités, en profitant de la force de frappe d’un groupe bancaire de premier plan.  
  • Surfer sur un marché en croissance : l’affacturage est en effet un marché en forte croissance ces dernières années, en raison notamment du durcissement de la réglementation sur les  délais de paiement, pointés du doigt comme étant la cause d’un quart des faillites de PME.
  • Se rapprocher des entreprises : Arkéa crée ainsi des liens avec une solution innovante de financement des créances, source d’amélioration du quotidien des entreprises et démontre son engagement à les accompagner.

 

MISE EN PERSPECTIVE

  • Cet investissement s’inscrit plus largement dans la stratégie de diversification d’Arkéa et de soutien financier aux Fintech. La banque a notamment investi dans de nombreuses start-up BtoC, comme PumpkinWecoverFluoMasuccession.fr ou encore Grisbee. Côté BtoB, elle s’est aussi rapprochée de Bankable pour compléter l’offre en marque blanche d’Arkéa Banking Services. Aujourd’hui, elle complète ce dispositif par un investissement destiné à enrichir son offre à destination des entreprises.
  • Pytheas porte en France une offre déjà utilisée à l’international comme instrument financier destiné à fluidifier la trésorerie des petites entreprises. C’est le cas par exemple de la solution canadienne BillMarket, soutenue par Equifax.

Actualitées liées

  • Crédit
  • Innovation
  • 05.07.2017

Credit.fr trouve preneur

Nouvelle opération de rachat dans le monde de la finance participative française : l’absorption par le groupe de gestion d’actifs Tikehau Capital de la plate-forme Credit.fr. L’opération vient confirmer qu’une nouvelle étape a bien été franchie dans...
  • Crédit
  • Innovation
  • 06.06.2018

Allianz, nouveau soutien de taille pour Lendix

La plate-forme de crowdlending dédiée aux PME Lendix poursuit sa croissance et suit le fil de ses objectifs. Elle déclarait en début d’année vouloir lever de nouveaux fonds ; c’est désormais chose faite grâce à l’entrée d’Allianz à son capital. Un so...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus