Apple transforme l’iPhone en clé de voiture

Plus de deux ans après avoir déposé un brevet, où l’iPhone est utilisé comme clé pour une voiture, la firme de Cupertino participe au premier standard unifié visant à permettre aux utilisateurs de télécharger une clé digitale de leur véhicule sur leur smartphone. Tesla était jusque-là le seul constructeur à s’être affranchi totalement des clés pour sa récente Model 3.

Le Car Connectivity Consortium (CCC), dont Apple est l’un des principaux membres, vient de lever le voile sur son nouveau standard. Baptisé Digital Key, il devrait permettre aux automobilistes de verrouiller, déverrouiller, démarrer et partager l’accès à leur voiture par le biais de leur téléphone mobile.   

Concrètement, le protocole s’appuiera principalement sur le NFC. Une technologie qui a toujours été bloquée sur l’iPhone par le géant américain et limitée aux paiements électroniques. Les informations sensibles seront ainsi stockées dans une mémoire sécurisée à l’intérieur de l’automobile en utilisant l’infrastructure d’un TSM (Trusted Service Manager). La partie technique et sécuritaire, permettant d’associer le véhicule au smartphone de son propriétaire, sera quant à elle prise en charge par les concessions automobiles membres du consortium.  

Une deuxième version du protocole est prévue pour le premier trimestre 2019. Audi se dit prêt, dès aujourd’hui, à proposer ses clés digitales ; d’autres constructeurs à l’image de Volkswagen et BMW attendront la version 2.0 du standard.

La dématérialisation des clés de voiture se généralise

Pour la prochaine mise à jour de son système d’exploitation, Apple semble vouloir étendre les capacités de sa puce NFC, en permettant à ses utilisateurs de déverrouiller leur véhicule ou encore d’utiliser leur smartphone comme titre de transport sans avoir à le déverrouiller. Sa puce NFC ne se limitera donc plus aux paiements avec Apple Pay, étant donné qu’Apple entend proposer un accès complet à ce module à certains développeurs tiers.

Le géant américain n’est pas le seul à se pencher sérieusement sur le sujet, Samsung, LG et plusieurs géants de l’automobile travaillent à remplacer les clés de la voiture par un smartphone. Le protocole serait ainsi supporté par la plupart des constructeurs et compatible avec toutes les marques de smartphones et d’objets connectés. Il devrait également s’adapter aux besoins et spécificités de nombreux acteurs, notamment dans le cadre de flottes de véhicules d’entreprise, de voitures partagées ou d’entreprises de location. Il serait en effet plus simple de prêter ou louer une voiture en partageant la clé digitale depuis son mobile, des initiatives qui ont déjà été testées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus