ANZ mise sur la biométrie vocale pour les montants élevés

ANZ mise sur la biométrie vocale pour les montants élevés

ANZ annonce l’ajout d’une fonctionnalité de reconnaissance vocale à son service de banque mobile sur les marchés australien et néo-zélandais. Son but : améliorer la sécurité des transactions dont les montants excèdent 1 000 dollars australiens sans complexifier son parcours client.

Cette option sera lancée en milieu d’année et servira de précaution supplémentaire pour les transferts supérieurs à 1 000 dollars depuis les applications mobiles du groupe. Elle s’appuiera sur la reconnaissance vocale pour autoriser ou non ces transactions jugées sensibles.

Une phase de test concernera d’abord ses employés ainsi qu’un nombre limité de clients dès le mois de mai. Si concluante, cette étape mènera à l’application progressive de cette fonctionnalité à l’ensemble de ses clients souscripteurs de son service de transfert goMoney.

Le groupe s’appuie sur le spécialiste de la reconnaissance vocale, Nuance Communications. Le choix d’ANZ s’est porté sur la biométrie vocale pour garantir à la fois la simplicité d’usage et une sécurisation renforcée.

Notre analyse - Biométrie et mobilité : un duo gagnant

ANZ propose une alternative visant à simplifier l’accès à des services jugés sensibles. Elle table aussi sur l’évolution des usages, puisque de plus en plus de clients bancaires disposent désormais de smartphones et interagissent avec ces outils par le biais d’assistants vocaux.

Nuance Communications séduit toujours les banques avec des services qui cadrent avec la connectivité croissante des clients. La mobilité étant devenue un facteur-clé pour de multiples lancements, il va de soi que les établissements cherchent à proposer des parcours simples, sans nuire à la sécurité des transactions, en particulier dans des contextes sensibles… Dans ces contextes, la voix se présente comme une alternative séduisante.

A titre d’exemple, Swedbank a retenu Nuance Communication pour améliorer ses interactions client grâce à l’assistant virtuel, Nina. Nuance est aussi très présente au Royaume-Uni, où Barclays l’a choisie dès 2013 pour ses clients haut de gamme. Par ailleurs, Santander UK s’est aussi appuyée sur ses technologies de reconnaissance vocale pour son application mobile.

Actualitées liées

  • Paiement
  • 28.07.2015

ING authentifie les paiements par la biométrie vocale

La branche néerlandaise d’ING Bank présente une application mobile permettant à ses clients d’authentifier leurs paiements par reconnaissance vocale. Les utilisateurs conversent aussi avec un assistant virtuel, chargé de les guider tout en sécurisant...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus