Amundi rachète l’agrégateur Anatec

LES FAITS

  • En tant que leader européen de la gestion d’actifs, Amundi accélère aujourd’hui son engagement sur le marché de l’agrégation de comptes en rachetant la totalité des actions du créateur de WeSave, robo-advisor et agrégateur dédié à la gestion de patrimoine. 
  • La société de gestion du groupe Crédit Agricole était actionnaire minoritaire d’Anatec depuis 2014.
  • La marque WeSave sera maintenue en dépit de ce rachat et Anatec conserve son autonomie opérationnelle.

 

ENJEUX

  • Accélérer la digitalisation de son offre : en confirmant son intérêt pour WeSave, Amundi cherche à renforcer son offre numérique et à moderniser ses services via l’intégration d’un robo-advisor.
  • Internationaliser ses services : Anatec table sur ce rachat pour accélérer sa croissance en France et en Europe. La FinTech envisage par exemple de développer des services BtoB dans plusieurs pays européens.

 

MISE EN PERSPECTIVE

  • De FinTech, WeSave devient un outil parmi d’autres du géant Amundi. Mais cette prise de participation est présentée comme un moyen de soutenir son développement et donc de s’imposer sur un marché foisonnant où les offres se multiplient mais peinent à réellement se démarquer. 
  • Le président et cofondateur de WeSave, Jonathan Herscovici, profite de ce rachat pour se lancer dans une nouvelle aventure en annonçant la création prochaine d’une start-up liée à la Blockchain.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus