Afterpay s’étend au marché britannique

Après les succès rencontrés sur les marchés australien et américain, Afterpay part, cette fois, à la conquête du Royaume-Uni. Cela fait suite à sa récente levée de fonds de 117 millions de dollars et à l’acquisition d’une participation majeure dans une société de paiement similaire anglaise, ClearPay. Ce choix, stratégique, vise particulièrement les Millennials.  

Cette nouvelle ambition intervient suite à la récente publication des résultats annuels d’Afterpay qui enregistre une croissance de ses revenus de 390 %. La très forte croissance du nombre de commerçants accepteurs (17 700, contre 6 000 l’année dernière) l’ont encouragé à se développer à l’étranger, jugeant le marché britannique comme une étape favorable.

En effet, le Royaume-Uni est propice aux activités e-commerce (3ème marché mondial avec plus de 130 milliards de livres). Ainsi, l’acquisition de ClearPay par Afterpay constitue pour l’acteur une formidable occasion de lancer sa propre solution de paiement différé dans le pays. ClearPay propose quant à elle du paiement en 3 fois sans frais pour des montants jusqu’à 450 livres.

En outre, la Fintech entretient  des relations avec des détaillants basés en Australie, en Nouvelle-Zélande et aux Etats-Unis, qui ont également une présence au Royaume-Uni. Elle y voit donc une occasion de s’implanter et de se familiariser plus rapidement avec le paysage réglementaire anglais.

Mise en perspective : Le marché britannique attire de plus en plus

Face à son succès grandissant, la FinTech australienne a décidé de mettre un premier pied en Europe en choisissant le Royaume-Uni. Le pays offre une opportunité de marché importante : les commerçants et clients de ClearPay passeront à la plate-forme Afterpay, laquelle sera lancée dans les six prochains mois. Cette forte croissance de la base de commerçants explique la croissance des résultats d’Afterpay, qui se rémunère uniquement sur la commission commerçant, dans la mesure où son produit de paiement différé ne comporte pas d’intérêts. Elle compte aujourd’hui 2,3 millions de clients.

D’autres acteurs à l’image de Goldman Sachs avec Marcus ont choisi ce pays pour lancer leur activité de crédit.

Par ailleurs, par ce rachat, Afterpay continue de miser sur sa cible de prédilection, la génération Y, plus réticente à utiliser une carte de crédit et aisément séduite par la possibilité de recevoir ses produits avant même d’avoir payé, moyennant un étalement sans frais.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus