Afterpay : le paiement différé gagne les points de vente

Afterpay : le paiement différé gagne les points de vente

En Australie, le distributeur Topshop teste une nouvelle forme de paiement différé en magasin, simplement baptisée « Pay Later ». Les clients sont invités à quitter le magasin avec leurs articles et à payer… plus tard. Une option innovante supplémentaire pour augmenter ses ventes en s’appuyant sur les facilités de paiement.

Depuis leur mobile, les clients se connectent à l'application Afterpay depuis le point de vente. Au fil de leur déambulation dans le magasin, ils y renseignent la liste d’achats qu’ils souhaitent faire. Lorsque cette liste est close, ils reçoivent un code-barres à présenter en caisse pour quitter le magasin les articles.

Afterpay se charge alors du règlement et contacte les clients pour qu’ils puissent effectuer le paiement. La start-up propose des paiements étalés, jusqu’à quatre fois sans frais. Le délai maximum pour le paiement a été fixé à 56 jours. En cas de défaut de paiement, ils risquent des pénalités de retard (10 dollars, puis 7 dollars sept jours plus tard, etc.).

Des tests ont débuté en septembre chez Topshop et ne portent pour le moment que sur neuf points de vente.

Notre analyse : Associer les facilités de paiement et la mobilité

Avec ce service, Topshop s’adresse particulièrement aux jeunes consommateurs. La notion d’achat d’impulsion est mise en avant et rehaussée par une option de paiement différé accompagnée d’un crédit gratuit. Afterpay compterait 600 marques partenaires en ligne et 1 400 clients commerçants au total. Outre Topshop, la liste de ses distributeurs partenaires inclut par exemple Cotton On, Strandbags, Merrell et MJ Bale.

Topshop adapte à ses points de vente une fonctionnalité déjà répandue en ligne. Sur le principe, « Pay Later » peut en effet être comparée à PayPal Credit (ex-Bill Me Later). Afterpay facture une commission aux commerçants.

La start-up a géré près de 40 millions de dollars de transactions au premier trimestre 2016, soit plus que durant toute l’année 2015. En outre, la liste des commerçants accepteurs a quasiment doublé et le montant de ses commissions a connu une croissance de plus de 100 % entre le 2ème et le 3ème trimestre 2016. Des résultats qui ont généré la confiance des investisseurs.

Actualitées liées

  • Crédit
  • Innovation
  • 17.05.2018

Afterpay, désormais à la conquête du marché américain

Après l’impact positif de son activité « Buy now – Pay later » en Australie, Afterpay se lance à la conquête du marché américain avec pour principal partenaire Urban Outfitters (l’un des plus grands détaillants de mode aux Etats-Unis). L’activité ser...
  • Crédit
  • Innovation
  • 23.11.2017

Amazon adopte (enfin) le paiement en plusieurs fois

En partenariat avec Cofidis Retail, le géant de l’e-commerce propose une nouvelle facilité de paiement sur sa plate-forme Amazon.fr ; il permet à ses utilisateurs de régler leurs achats en quatre échéances égales sur une période de 90 jours. Les clie...
  • Crédit
  • Paiement
  • 01.07.2019

Visa expérimente le paiement en plusieurs fois

LES FAITS Visa a récemment annoncé proposer à ses clients détenteurs d’une carte Visa une solution de paiement en plusieurs fois pour leurs achats effectués en ligne ou en points de vente et ce, par le biais d’API.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus