Une solution d’analyse biométrique en temps réel pour les centres d’appels

Une solution d’analyse biométrique en temps réel pour les centres d’appels

NICE Systems lance un dispositif biométrique de lutte contre la fraude appliqué à la détection de cas suspects par les centres d’appels. Fluidité et pertinence sont les maîtres-mots de ce service conçu pour des plates-formes particulièrement ciblées.

Cet outil est un service en temps réel d’identification des empreintes vocales des appelants. Il est basé sur la plate-forme NICE Engage et ne cause pas de friction côté clients finaux. Il complète la gamme Real-Time Authentication de NICE.

Les facteurs pris en compte incluent des données biométriques vocales (dont l’analyse du discours), des outils de veille (listes de surveillance) ou bien encore des historiques transactionnels. Si un risque est qualifié, l’agent est informé et guidé de façon à prendre en charge l’incident.

Notre Analyse : Les centres d’appels : besoin urgent pour des cibles « faciles »

L’authentification par biométrie vocale se présente comme une alternative pertinente pour les centres d’appels très affectés par l’usage malveillant d’informations récupérées par ingénierie sociale par exemple.

NICE déplore les lacunes généralement constatées en matière de sécurisation des centres d’appel. La société indique par ailleurs que, sur le marché américain, on dénombrait environ cinq appels frauduleux chaque minute en 2013 ; les volumes de ces appels progresseraient de 29 % par an.

Toutefois, les réglementations nationales propres à la gestion, au stockage et à l’exploitation des données biométriques en général varient d’un marché à l’autre. Pour l’heure, il est donc impossible pour ce type d’outils de viser des déploiements globaux.

Actualitées liées

  • Paiement
  • 28.07.2015

ING authentifie les paiements par la biométrie vocale

La branche néerlandaise d’ING Bank présente une application mobile permettant à ses clients d’authentifier leurs paiements par reconnaissance vocale. Les utilisateurs conversent aussi avec un assistant virtuel, chargé de les guider tout en sécurisant...
  • Paiement
  • 03.03.2016

La CNIL autorise le paiement vocal à La Banque Postale

Après plusieurs mois d’attente, la CNIL vient d’autoriser La Banque Postale à déployer TalkToPay, son dispositif de paiement en ligne avec authentification biométrique vocale. Il s’agit vraisemblablement d’une première étape sur le marché bancaire fr...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus