Retour d'expérience : M-Pesa, modèle kenyan du paiement mobile

Retour d'expérience : M-Pesa, modèle kenyan du paiement mobile
  • Partager l'article

Les derniers chiffres publiés par Safaricom sur sa solution de paiement mobile M-Pesa démontrent la maturité du marché kenyan en matière d’intégration de ce type de solutions de paiement.

  • Le Kenya compte actuellement 14,6 millions d’utilisateurs actifs du service M-Pesa. Ils réalisent chaque mois 650 millions de dollars de transactions.
  • Le service, accessible gratuitement, est soumis à des frais d’utilisation (de l’ordre de 12%, trois fois moins que Western Union). Les utilisateurs de M-Pesa disposent d’un compte rattaché à leur carte SIM, à partir duquel ils peuvent réaliser des transferts de fonds et de paiement.
  • Depuis son lancement, M-Pesa a élargi ses services en lançant notamment en 2010 M-Kesho, une solution d’épargne rattachée à un compte ouvert dans une banque traditionnelle. Deux ans après son lancement, le service avait permis l’ouverture de 700 000 comptes.

Notre Analyse

Au-delà de M-Kesho, d’autres services sont venus par la suite enrichir les offres de M-Pesa, favorisant l’ouverture des comptes bancaires des utilisateurs du service mobile.

M-Pesa appuie ainsi son développement sur la liaison de son service avec les banques traditionnelles et favorise la bancarisation des populations et leur meilleure intégration au sein du système économique globale.

Parmi les facteurs clés de succès de M-Pesa, figure son réseau de distribution : début 2012, le service comptait 30 000 agents de transferts se chargeant chacun de 500 clients environ. M-Pesa est de plus soutenu par la Banque centrale kenyane.  Ce service reste un modèle africain témoignant des opportunités du mobile en tant qu’outil de bancarisation.



Actualités liées

Lancement officiel pour «...

Comme évoqué en mai dernier, Pay with Google permet à présent à ses utilisateurs de choisir de régler leurs achats au moyen d’une des cartes qu’ils ont préalablement stockées dans l’un des services du groupe. Une option qui s’apparente à du paiement ...

Cetelem et Monext poussen...

BNP Paribas Personal Finance (via sa marque Cetelem) et Monext relancent leur offre de paiement en n fois pour les achats en ligne, avec une plate-forme modernisée. Un moyen pour les commerçants d’augmenter leurs ventes en cette période de fêtes de f...

PayPal généralise le paie...

PayPal adapte One Touch, initialement disponible sur mobile, aux achats en ligne sur poste fixe : un moyen pour le groupe de fluidifier le parcours d’achat des internautes et pour ses commerces accepteurs d’augmenter leurs ventes. ...

Le groupe Up lance une so...

Le groupe Up lance une application de paiement mobile baptisée Pay by Up. Ce service complète sa carte restaurant mais devrait s’appliquer à toutes ses offres dématérialisées. Une tendance constatée généralement sur le marché des Titres Spéciaux de P...

Retour d’expérience : Pay...

Paylib a profité de son passage lors d’une conférence organisée au salon de l’e-commerce de Paris pour faire état des résultats de son système d’e-paiement national. Une occasion qui a également permis au président de Paylib de faire part de ses pers...

Amazon Pay disponible en ...

Amazon annonce le lancement d’Amazon Pay en France, en Italie et en Espagne. Jusque-là cantonné aux Etats-Unis, ce service concurrence des acteurs historiques, dont PayPal, et mise sur des bases client bien installées pour s’imposer....

Vous souhaitez accéder à l'ensemble des publications d'ADNews ?

Contactez-nous pour bénéficier d'une présentation de nos offres de veille sur mesure.
Contactez-nous