La NPCI prépare une plate-forme de paiement interopérable

La NPCI prépare une plate-forme de paiement interopérable
  • Partager l'article

En Inde, les travaux de bancarisation se poursuivent et la perspective d’une « société sans espèces » commence à se concrétiser. A cette fin, la NPCI (associant la Banque centrale et l’association des banques indiennes) vient de publier un ensemble de spécifications. S’il ne s’agit que d’une version provisoire, ce document pose les bases d’infrastructures de paiement unifiées grâce à l’utilisation d’API.

Le document intitulé Unified Payment Interface – API and Technology Specifications dessine les contours d’une plate-forme unifiée, reposant sur des API, destinée à faciliter l’intégration des solutions de paiement nationales. Elle s’adresse à tous les acteurs de l’industrie des paiements : banques, commerçants, Prestataires de Services de Paiement, spécialistes techniques, etc.

Ces spécifications prennent en compte tous les types de transactions et attribuent un rôle clef aux supports mobiles. Elles cherchent également à fluidifier l’identification des utilisateurs par le biais de données uniques : numéro de mobile, de carte de paiement, numéro d’identification unique Aadhaar, etc.

La NPCI joue alors un rôle d’intermédiaire, centralisant les connexions entre les différentes parties de ces transactions de paiement.

Notre Analyse : Les débuts d’une société sans espèces ?

Les pays en voie de développement font figure de pionniers en matière d’innovation sur les marchés des paiements. A cet égard, les autorités indiennes se concentrent sur la bancarisation comme un moyen d’améliorer les performances économiques nationales.

Nécessité aidant, des alternatives aux espèces y sont lancées et beaucoup s’appuient sur des outils mobiles. Toutefois, elles peuvent pâtir d’un manque d’uniformité. D’où l’intérêt d’une plate-forme garantissant leur interopérabilité. Pour la NPCI, la notion d’ouverture est indispensable à la poursuite des objectifs locaux d’intégration bancaire.

Sur le système Aadhaar et sa place dans les initiatives bancaires locales, voir par exemple les Observatoires de décembre 2012 et 2013



Actualités liées

M-wallet : l’inde poursui...

Les initiatives autour des paiements mobiles se multiplient en Inde. Objectif d’interopérabilité oblige, la Reserve Bank of India permettra aux prestataires de services de proposer des envois d’argent vers d’autres wallets prépayés que les leurs. Des...

Saxo cible les paiements ...

Saxo Payments fait évoluer Banking Circle et lance Banking Circle Virtual IBAN, une plateforme de paiements internationaux B2B destinée aux FinTech et aux nouveaux acteurs du paiement.

Google pourrait racheter ...

Google aurait engagé les négociations pour racheter l’un de ses concurrents, Softcard (ex-Isis), à l’origine d’un portefeuille mobile conçu par les opérateurs télécom américains. A l’état de rumeur, cette acquisition pourrait redessiner le paysage am...

Stripe aide les commerçan...

Stripe dévoile à son tour un outil d’analyse de données baptisé Sigma. A l’intention de ses clients commerçants, il va de pair avec Radar, son outil de gestion de lutte contre la fraude présenté l’an dernier. Un moyen pour ses clients commerçants, à ...

SWIFT annonce son offre e...

SWIFT annonce un service de messagerie dédié aux paiements instantanés en Europe et envisage déjà des déploiements sur d’autres marchés. « Instant payment gateway » cadre avec la stratégie de ce réseau international, dont on attendait le positionneme...

Un pas de plus pour Alipa...

Banque Edel (filiale de E.Leclerc) s’allie au géant chinois Ant Financial pour proposer l’acceptation de son service de paiement mobile à ses commerces clients : une première annonce bancaire qui signe l’arrivée d’Alipay en France....

Vous souhaitez accéder à l'ensemble des publications d'ADNews ?

Contactez-nous pour bénéficier d'une présentation de nos offres de veille sur mesure.
Contactez-nous